Thon Petit Navire : la marque respecte-t-elle certaines normes ?

Le thon entier Petit Navire est un aliment de base qui ne manque généralement pas dans la cuisine. Mais depuis quelque temps, certains individus semblent contester la marque pour un certain nombre de pratiques. Quels sont les problèmes qui s’annoncent ?

Le thon Petit Navire : faut-il le manger ou pas ?

Le thon entier Petit Navire est une boîte qui était autrefois difficile à ouvrir. Au fil du temps, la marque a amélioré le mécanisme d’ouverture. Aujourd’hui, tout le monde peut facilement ouvrir la boîte sans aucun effort. Après avoir vidé l’huile de tournesol, il ne reste plus qu’à renverser le thon pour un exercice de dégustation ! Le goût du thon est un pur délice ! En une seule bouchée, vous pouvez sentir à quel point ce poisson est bon. La valeur nutritionnelle n’est pas à sous-estimer : c’est un thon entier. Les ingrédients contenus dans la boîte sont rassurants : thon, huile de tournesol et sel. En ce qui concerne les calories, c’est 100g de thon pour 218 kcal. Cependant, il ne faut pas oublier que ce poisson est connu pour contenir un poison dangereux appelé mercure. C’est pourquoi il est interdit de consommer plus d’une boîte par semaine. Toutefois, il est préférable de consommer du thon en conserve que du thon frais.

A lire également : Les métiers de bouche ne sont-ils pas de beaux métiers non reconnus ?

Petit Navire thon : l’entreprise est respectueuse de l’environnement ?

Le mercure n’est pas un poison développé par le thon, c’est une œuvre humaine liée à la pollution. Mais du côté de l’environnement, Petit Navire a longtemps fait parler de lui pour ses méthodes de pêche peu respectueuses de l’environnement. Greenpeace a fréquemment accusé le géant d’utiliser des méthodes de DCP. Cette technique de pêche est connue pour attirer un grand nombre de poissons à un endroit précis. Cela permet aux pêcheurs de tout attraper, même les mauvaises choses ! Cependant, il n’est pas certain que cette accusation soit fondée ou non.

A lire également : Quelles sont les caractéristiques pour choisir un lave vaisselle professionnel avec ou sans capot ?